Pensée du Jour 17/12/2009

Publié le par Marpha

Comment reconnaître que l’on vit au rythme de son évolution ?

Le but de l’ensemble des ateliers que je propose est la mise en contact DES SCIENCES COSMIQUES.

Expliquer l’énergie, sa condensation en matière et l’origine de cette matière, en prenant connaissance et conscience que TOUT est énergie, et que sa condensation l’a rendue MATIERE, alors vous touchez aux Sciences Cosmiques et pouvez alors MODELER L’ENERGIE  a vote évolution, c’est aussi  comprendre Dieu par ses œuvres.

Comment reconnaître que l’on  vit au rythme de son évolution?

Si un homme travaille avec joie, s’il est paisible dans sa conscience, s’il sait voir les épreuves comme des expériences nécessaires à son évolution, s’il sait respecter le bien des autres et vit en harmonie avec ceux qui l’entourent, il est certain que cet homme vit au rythme normal de son intelligence physique et de son intelligence cosmique.

Si un homme dit : « J’aime mon prochain comme moi-même », c’est une pensée spirituelle, c’est un reflet du rayonnement de son âme.  Mais s’il dit : « J’aime mon prochain comme moi-même », et qu’il travaille à concrétiser cet amour, qu’il travaille à aider son prochain dans tout ce qui lui est possible, il ne fait plus seulement de la spiritualité, il fait évoluer son âme.  Il réalise un plan.

 

La liberté est l’élément primordial de l’évolution l’âme. Une évolution se fait volontairement, librement et consciemment.

L’homme qui vit comme un automate, juste pour jouir de sa vie physique, des biens matériels, ne fait pas évoluer son âme.

Penser juste ne veut pas dire penser comme tout le monde,  si tout le monde se trompe, si tout le monde juge d’après une liberté mal comprise, d’après des intérêts immédiats égoïstes. Penser juste, c’est d’abord connaître le vrai, ne pas se borner à ne connaître que ce que disent les autres.

Celui qui cherche à connaître les œuvres de Dieu, à le découvrir même dans la matière, fait évoluer son âme, car toutes les âmes ont, dans leur plan l’obligation de connaître Dieu et ses œuvres.


Lorsque le plan de vie se déroule normalement, l’individu est progressif dans tous les domaines.  Il est à l’image de la véritable évolution.  Il cherche à améliorer sa santé, à équilibrer ses biens, à développer son intelligence, à faire évoluer son psychisme et sa spiritualité.

Chaque homme a un potentiel et un plan pour réaliser ce pourquoi il existe. La grande diversité des talents humains en explique la raison. C’est pourquoi on ne peut exiger de tous les hommes qu’ils vivent tous de la même manière, mais on peut exiger qu’ils vivent tous d’après le plan de leur âme qui est, soyez-en sûr, basé sur le respect des Lois de l’Univers et divines.

La liberté est la possibilité d’agir. Il y a la liberté physique.  Cette liberté ne peut être complète parce qu’elle doit compter avec la liberté des autres.  Mais ce n’est pas cette liberté physique qui est à la base de la liberté qui conduira à l’absolu.  Cette liberté, base de l’absolu, est dans la pensée et dans l’âme.

Pour évoluer, un autre grand principe, il faut mettre dans la main de l’autre ce qui est dans la nôtre, c’est-à-dire si on a beaucoup de biens, il faut en mettre dans la main de celui qui n’en a pas. Si on a beaucoup de connaissances, il faut en donner à ceux qui n’en possèdent pas. C’est le grand principe de la compensation : un vide est toujours attiré par un trop plein.

Si vous preniez l’habitude de parler à mi-voix à la matière dont vous vous servez, vous deviendriez de plus en plus conscient de ce que vous faites et la matière elle-même serait magnétisée par vos paroles et elle serait à votre service si vous l’aviez magnétisée positivement.

L’amour n’est pas un sentiment, c’est une Loi. La Loi de l’amour vient directement de Dieu. La Loi de l’amour est à la base des Lois de l’Univers.

Après cet amour de soi-même, il faut aimer l’autre, l’aimer dans le même sens, en respectant sa liberté comme la nôtre. Il faut aussi étendre l’amour de l’autre à tous les autres, d’abord de notre humanité et en élargissant sa conscience, de toutes les humanités. Cet amour est digne de l’absolu car sa conscience et sa liberté ne lui permettent pas de laisser entrer du négatif consciemment.

Si l’enfant n’était jamais traité de manière à le rendre agressif, il serait seulement actif et constructeur. Si l’enfant n’avait pas été marqué par un sentiment d’infériorité, il ne serait pas timide, hésitant, mais seulement réservé et prudent.  Il en est ainsi de toute la gamme des sentiments négatifs.
L’homme est fait pour être aimé, sinon il ne souffrirait pas autant de ne pas l’être.  Il ne chercherait pas, parfois par tous les moyens, à se faire aimer, à se faire accepter par les autres. L’homme est fait pour être heureux, sinon il ne souffrirait pas autant de constater que ses besoins intellectuels, physiques et moraux ne sont pas comblés.


TOUT est dans l’énergie globale. L’énergie globale est l’élément de toute vie, de tout mouvement, de toute transformation. Enfin, l’énergie globale est le tissu de base de l’univers. L’énergie globale peut être employée dans tout ce que vous faites. Vous devez vous en servir consciemment, intelligemment et positivement.

 


MARPHA
www.omsweetom.fr

Publié dans Energie Vibratoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article