SUITE DE PANORAMA COSMIQUE - LA 1ère LOI

Publié le par Marpha

VIOLATION DE LA 1ère LOI

La première Loi « J’ai la simplicité d’un enfant », lorsqu’elle est violée, est celle qui atteint l’homme dans sa sensibilité la plus profonde. La simplicité de l’enfant semble à beaucoup de personnes, un état n’ayant aucune mesure avec la réalité. Bien au contraire, la simplicité de l’enfant montre à l’homme que la nature l’à pourvu d’un caractère confiant, qui croit dan la bonté et la beauté de la création.

L’homme total est gouverné et protégé par des forces supérieures que personne ne peut lui ravir.

L’homme simple n’est pas susceptible. Il ne ramène pas tout à lui en accusant toujours les autres, pour les paroles désagréables qu’il croyait dirigées sur lui. Il est ainsi facile de comprendre comment la violation de cette Loi fatigue le système nerveux, car l’être psychologique vit dans la crainte du choc que lui cause le contact avec autrui.

Ce manque de simplicité le rend soupçonneux, inquiet et distant envers ceux qui ne manquent pas nécessairement de sincérité envers lui.

Qu’arrive-t-il quand le système nerveux est ainsi malmené ?

Qu’arrive-t-il dans tout l’être se tourmente des moindres gestes, surtout de ceux qui semblent négatifs ?

Il arrive que l’inquiétude et l’angoisse montent que le pessimisme nait, obscurcissant la conscience, avec pour résultat un amoindrissement de la vitalité et une attitude insipide en face de la vie. De même, la confiance en la vie diminue, tant et si bien que l’on se trouve rien ou presque rien d’intéressant à vivre parmi ses semblables.

Voilà où conduit la violation de cette Loi qu’est la Simplicité, la première d’ailleurs qui s’adresse Lhomme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article